Pret revolving

Le pret revolving, également couramment appelé credit renouvelable, credit permanent ou encore credit reconstituable, est un prêt à la consommation ayant pour particularité de se reconstituer au fur et à mesure des remboursements.

Il s’agit donc d’un prêt sans fin… sous la condition de régler les intérêts.

Le fonctionnement du prêt revolving

Derrière les différentes appellations du credit revolving, un unique principe : la banque accorde à un particulier un prêt à la consommation se reconstituant au fil du remboursement. En souscrivant un pret revolving, une somme d’argent préalablement déterminée est mise à disposition de l’emprunteur. Celui-ci peut dépenser cette somme comme il le souhaite : en une seule ou en plusieurs fois. Comme pour tout emprunt, le capital prêté doit être remboursé avec des intérêts. Pour chaque mensualité, l’emprunteur doit rembourser une partie de la somme empruntée. Et, à chaque remboursement, le pret revolving se renouvelle : l’organisme de prêt accorde à nouveau de l’argent, dans la limite du capital ayant été prêté à l’origine du crédit. Il faut savoir que lorsque l’on souscrit un pret revolving, l’établissement bancaire peut délivrer une carte de credit avec laquelle il est possible d’effectuer des retraits ou d’utiliser l’argent du crédit pour réaliser des achats.

La souscription d’un pret revolving

Un prêt revolving peut se souscrire auprès d’une banque, d’un organisme de crédit ou encore auprès d’un magasin. L’organisme accordant le crédit est tenu de laisser 15 jours à l’emprunteur, à partir de la date de remise de l’offre de prêt, pour que ce dernier fournisse une réponse. Une fois l’offre souscrite, l'emprunteur peut, comme pour tout credit conso, se rétracter : il dispose d’un délai de 14 jours pour revenir sur sa décision. Dans le cas où l’argent a déjà été placé à sa disposition, il doit rembourser la somme prêtée plus les intérêts. L’organisme financier peut exiger la souscription d’une assurance de prêt pour accorder le prêt. Mais il ne peut cependant obliger l’emprunteur à souscrire le contrat d’assurance qu’il lui propose : l’emprunteur peut choisir librement l’assureur qui garantira son crédit.

Une fois le crédit souscrit

Un contrat de credit reconstituable a une durée d’un an et peut se reconduire chaque année. Chaque mois, l’organisme prêteur adresse à l’emprunteur un document pour l’informer de l’état de son crédit. Ce document comprend :

  • La somme mise à disposition
  • La somme restant à disposition
  • Le taux d’intérêt du crédit
  • Le montant total des sommes remboursées
  • Le nombre de mensualités de paiement restantes pour que l’intégralité du prêt soit remboursé, plus les intérêts

L’emprunteur peut demander à l’organisme de prêt, lorsqu’il le souhaite, que certaines modifications soient effectuées sur son contrat :

  • Réduire le montant de la réserve de prêt
  • Demander à ce que l’utilisation du prêt soit temporairement bloquée
  • Résilier le contrat

Afin que l’organisme de prêt puisse accepter l’une de ces demandes de modification, l’emprunteur est d’abord tenu de rembourser intégralement le capital prêté. Lorsque le contrat est renouvelé, l’emprunteur peut demander une transformation du prêt reconstituable en prêt à la consommation classique. Il est alors attribué au crédit un montant fixe à rembourser et une date d’échéance de remboursement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>